Faits divers

La Belgique présente ses excuses au Congo… puis décore deux fois le n° 1 de la liste du parquet fédéral

BRUXELLES En 2004 et 2009, la Belgique a décoré deux fois Charles Huyghe, bien que celui-ci fût désigné depuis 40 ans par les Nations unies comme suspect du meurtre de Patrice Lumumba, et qu’il figure aujourd’hui comme le numéro 1 sur la liste des 12 suspects de crime de guerre examinée par le parquet fédéral, lequel cherche d’ailleurs à le convoquer en Afrique du Sud pour une prochaine audience à Bruxelles.

Alors qu’en 2002 Louis Michel, ministre des Affaires étrangères, a dû présenter au peuple congolais les excuses de la Belgique pour sa responsabilité dans l’assassinat de Lumumba, la Belgique a décoré Charles Huyghe deux fois depuis lors pour “services rendus” .

Le 21 septembre 2004, Charles C. Huyghe a été fait chevalier de l’ordre de Léopold; le 1er mars 2009, officier de l’ordre de Léopold II.

L’octroi des distinctions honorifiques est géré par le ministre des Affaires étrangères.

En 2004 comme en 2009, le ministre belge des Affaires étrangères n’était plus M. Louis Michel, mais Karel De Gucht.

La date prochaine à laquelle Huyghe est convoqué devant la chambre des mises en accusation de Bruxelles pour la plainte déposée par l’avocat Christophe Marchand au nom de la famille Lumumba n’est pas connue.

M. Charles Huyghe ne doit pas les deux distinctions à son rôle éventuel dans l’assassinat de Lumumba, mais à sa seconde vie. Car le Belge qui s’établit en Afrique du Sud l’année qui suit l’assassinat a rendu depuis lors des services aux Belges expatriés.

Carlo Huyghe est fait officier et chevalier au titre de président d’honneur et délégué de plusieurs associations de Belges en Afrique du Sud. C’est toutefois toujours le même Charles Corneille, dit Carlo, Huyghe, né à Etterbeek, en 1923.

Le rapport officiel de la commission d’enquête des Nations unies créée aux termes de la Résolution 1601, conclut, au point 3, que des “soupçons graves” reposent sur deux hommes, “Huyghe et le capitaine Julien Gat” .

Ce dernier, un mercenaire anglais, a notamment désigné Huyghe comme celui qui a tué Lumumba, la principale figure de l’indépendance du Congo belge, premier Premier ministre du nouvel État, aujourd’hui fêté en RDC comme héros national.

Pour le rôle “agréable aux Américains” de la Belgique dans l’élimination de Lumumba, Louis Michel a présenté, le 10 février 2002, ses “excuses” et ses “profonds et sincères regrets” au peuple congolais.

Le rôle exact de Charles Huyghe est fortement remis en question par des recherches récentes, dont celles de Brassine et Kestergat publiées en 1991 chez Duculot, Qui a tué Patrice Lumumba ?

Né à Etterbeek le 1er mars 1923, Charles Huygue aura 89 ans, ce jeudi.

L’ordre de Léopold est l’ordre militaire et civil le plus important en Belgique.



© La Dernière Heure 2012