Faits divers Dans un jugement, le tribunal en tient compte pour rectifier à la baisse le taux d’alcool, en faveur du conducteur.

Tout automobiliste qui souffle dans un alcootest le sait : les appareils de test d’haleine délivrent un ticket sur lequel ne figure pas un, mais trois résultats chiffrés. De ces trois résultats, les services de police n’en retiennent qu’un, désigné sur le ticket comme "Résultat final validé". C’est le seul chiffre sur le ticket qui ne figure pas entre parenthèses.

(...)