Faits divers La famille de Gaëtan Sedici avait déjà dû subir plusieurs décès tragiques…

Depuis vendredi soir, un grand émoi règne à Verviers, en province de Liège, après le drame qui a coûté la vie à Gaëtan Sedici, 43 ans, un père de famille. En effet, l’homme, papa de deux filles, a perdu la vie après être intervenu dans une bagarre qui se produisait dans la rue Marie Henriette, dans le quartier de Prés-Javais. Il a constaté que les choses dégénéraient et a décidé d’intervenir. Il a reçu un coup de couteau dans le thorax. Les secours sont rapidement intervenus sur les lieux et ont pris en charge Gaëtan Sedici, mais aussi un autre protagoniste blessé au bras. Ce dernier a subi une opération tandis que Gaëtan Sedici décédait de ses blessures.

L’émoi était très grand et l’arrestation de quatre suspects dans le quartier a frisé l’émeute. Une centaine de policiers issus de Wallonie et Bruxelles a été envoyée sur place. Les tensions étaient grandes dans le quartier du CHR, où le décès de la victime a été constaté et le quartier où les faits se sont produits.

Gaëtan Sedici était favorablement connu dans le quartier : "Il était très apprécié. Il était discret et gentil", indique une proche de la famille. Les circonstances des faits les rendent encore plus injustes et difficiles à accepter.

L’histoire de la famille Sedici est tragique puisque plusieurs de ses membres sont déjà décédés dans des circonstances dramatiques. "La maman de Gaëtan Sedici avait déjà perdu son fils dans un accident de voiture ainsi que sa petite-fille, en Italie, mais aussi son mari. C’est une tragédie. Nous sommes très tristes de ce qu’il s’est passé." Le cas des quatre suspects a été examiné par un juge d’instruction. L’un des hommes arrêtés a été inculpé du meurtre de Gaëtan Sedici. Il passera devant la chambre du conseil de Verviers mardi. Le magistrat examinera l’opportunité de le garder ou non sous mandat d’arrêt.