Faits divers La septuagénaire est à l’hôpital depuis jeudi dernier. Elle est hors de danger mais ne sait pas vraiment ce qui s’est passé…

Il y avait du monde jeudi dernier, vers 16 heures, dans la rue Oscar Druart à Soignies.

Micheline, qui a eu 74 ans hier, s’est retrouvée au sol sur un passage pour piétons.

La dame allait chercher des médicaments à la pharmacie située à proximité. Selon les premières personnes ayant été en contact avec elle, la septuagénaire semblait uniquement blessée à la tête.

Son corps était toutefois entouré d’une quantité importante de sang. À première vue, il apparaissait que la dame avait chuté… et qu’elle avait des problèmes de santé.

La septuagénaire se préoccupait, selon nos infos, uniquement de ce que son compagnon allait pouvoir faire sans elle

Toutefois, selon la police de la Haute Senne, le numéro de plaque d’une camionnette qui était passée au même moment à cet endroit a été noté….

Sans plus, car la police nous a indiqué qu’il n’y avait pas de témoin des faits.

Le conducteur est revenu sur les lieux peu après avec son patron, à qui appartient la camionnette. Selon ce dernier, les deux hommes se trouvaient sur place bien avant les policiers.

Le patron en question nous a indiqué que son employé lui avait affirmé ne pas avoir renversé la septuagénaire. "Il m’a dit qu’au pire elle aurait chuté sur sa voiture ", nous a-t-il indiqué avant d’ajouter : "C’est désormais aux assurances de régler cela… Je suis allé chez le compagnon de la dame pour faire un constat mais il voulait du liquide. Ce que je n’ai bien évidemment pas accepté. "

Pour Noël, le compagnon de Micheline, il est important de savoir, surtout qu’on lui a raconté beaucoup de choses.

Ce jeudi, l’homme était particulièrement triste "C’est le jour de son anniversaire. Comme je suis sous oxygène, je n’ai même pas pu aller la voir. Nous nous étions dit que nous allions nous faire un bon souper à cette occasion. "

Vu les petits moyens financiers du couple, Noël a peur. "On ne sait jamais si nous n’allons pas nous retrouver à la rue. Elle est déjà hospitalisée depuis quelques jours. Et nous sommes tous deux en mauvaise santé… "

Mais le pire pour le compagnon de Micheline, c’est de ne pas connaître la vérité : " Ma compagne ne sait pas expliquer ce qui s’est passé. Nous aimerions savoir. J’appelle donc toute personne ayant vu quelque chose - on était quand même en plein après-midi - à se manifester auprès de la police."