Faits divers La famille de Youssef Tariki, trouvé mort le 15 septembre dernier dans un cachot de l’hôtel de police de Charleroi, confie à un avocat du barreau de Bruxelles, Jean-Paul Tieleman, le soin de déposer plainte et de se constituer partie civile auprès de la juge d’instruction carolo Laurence Lardinois.

La suite de cet article est à découvrir dans notre Édition Abonnés, à partir de 4,83 euros par mois.