Faits divers Ce père était venu spécialement du Maroc pour rencontrer son fils détenu. Les proches dénonçaient un manque d’humanité.

Pour apprendre ce drame survenu en 2016 devant la prison de Saint-Gilles où la victime spécialement venue du Maroc rendait visite à son fils détenu, il a fallu que ce dernier trouve le moyen de nous faire passer l’information via un codétenu. Celui-ci vient seulement de sortir de prison. Et c’est ainsi que l’on apprend comment un homme de 63 ans est mort le 18 février 2016 vers 17 h 45, en faisant la file, dans le froid, pendant deux heures, devant l’établissement.

(...)