Faits divers

EXCLUSIF. Le drame s'est joué la nuit dernière. Les circonstances de la mort de l'enfant restent inconnues...

Une course-poursuite entre des policiers et une camionnette remplie de migrants s'est déroulée sur une route en région namuroise en direction de Mons mercredi soir. Trente personnes, dont 26 adultes, toutes d'origine kurde, étaient à bord du véhicule. Lors de la poursuite, une fillettes âgée de deux ans, selon des informations de l'agence Belga, a été exhibée par la fenêtre afin de garder les policiers à distance.

La poursuite s'est ponctuée par un accident entre la camionnette et un autre véhicule. L'ensemble des personnes présentes au sein du véhicule suspect a ensuite été interpellé. Malheureusement, l'enfant est décédée dans l'ambulance. On ignore la raison et les circonstances de ce décès. Les policiers affirment que l'enfant était vivant lorsqu'ils l'ont aperçu par la fenêtre. "L'accident s'est déroulé à hauteur du parking de Maisières, sur la E42", explique François Farcy, le directeur de la police judiciaire de l'arrondissement de Mons.

"La petite fille n'est pas morte sous les balles des des policiers", a déclaré Frédéric Bariseau, le porte-parole de bureau du procureur de Tournai. Il a rappelé que les causes du décès pouvaient être multiples: maladie, un accident dans la camionnette ou un choc à la tête.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire fédérale de Mons ainsi qu'à un juge d'instruction.