Faits divers Au moins une entreprise sur deux n’est pas prête pour l’échéance de vendredi