Faits divers

Pas moins de 71 condamnations pour propagation de matériel pédopornographique ont été prononcées l'année passée en Belgique, ce qui constitue un record, écrit De Tijd mardi. 

Les auteurs de ces faits risquent des peines de cinq à quinze de réclusion. En 2015, 64 condamnations avaient été infligées dans ce type de dossier, contre 32 en 2014. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) souligne que la pédopornographie fait l'objet d'une lutte sans merci. La police est en mesure de supprimer ces contenus en ligne de plus en plus rapidement.

L'année passée, 172 personnes ont été condamnées pour la possession de ce type de matériel. Elles risquent des peines allant d'un mois à un an de prison. En 2015, 182 personnes avaient été jugées coupables de tels faits. On constate néanmoins ici aussi une tendance à la hausse, puisque le nombre de condamnations n'était que de 117 en 2012.