Nos révélations sur une filière islamiste

Gilbert Dupont Publié le - Mis à jour le

Faits divers Revivez la semaine en images

Exclusif: le réquisitoire du parquet fédéral pour 18 terroristes présumés, ce matin à Bruxelles

DOSSIER EXCLUSIF en PDF

BRUXELLES Palais de justice de Bruxelles sous haute sécurité pour la fin de l'instruction, le règlement de procédure et la comparution devant la chambre du conseil de 18 suspects d'appartenance au GICM directement responsable des attentats de Casablanca (45 morts le 16 mai 2003) et Madrid (191 morts le 11 mars 2004). Selon nos infos, le procureur fédéral An Fransen demande ce matin le renvoi en correctionnelle de 13 des 18 inculpés. Le magistrat fédéral demandera au juge Daniel Fransen de poursuivre l'instruction en ce qui concerne les cinq autres. Parmi eux, le cerveau présumé des attentats de Madrid, Hassan El Haski, un Marocain de 41 ans présenté comme celui qui a commandité le travail fait sur le terrain par Jamal Zougam. Hassan El Haski a été arrêté en décembre aux Canaries. Selon le réquisitoire du parquet belge, Hassan El Haski, cerveau des attentats de Madrid, a séjourné en Belgique «à une date indéterminée entre le 1er janvier 1997 et le 20 mars 2004», à Molenbeek, avec la complicité de son frère Lahoussine El Haski qui est, lui, détenu à Forest.

Parmi les dix-huit à être cités ce matin devant la chambre du conseil, Mourad Chabarou, Marocain de 24 ans dont le dossier, basé sur une écoute téléphonique réalisée entre l'Italie et la Belgique, affirme qu'il était disposé à se faire sauter, à jouer les kamikazes comme les Pakistanais du métro de Londres.

Parmi les dix-huit, un des frères Belhadj, Youssef, 29 ans, arrêté à Molenbeek, entre-temps extradé en Espagne, présenté comme le porte-parole pour l'Europe du GICM, ce qui signifie concrètement que c'est lui qui aurait réalisé les vidéos revendiquant les 191 morts de Madrid.

Parmi les fondamentalistes dont le parquet fédéral demande aujourd'hui le renvoi en correctionnelle à Bruxelles, Chabarou, encore lui, pour avoir caché d'avril à mai 2004 à Bruxelles Mohamed Afalah soupçonné d'avoir posé des bombes à Madrid et fait sauter la planque de la bande, celle de Leganès. Parmi les 18 de Bruxelles, également détenu à Forest, un des Top dix recherchés par l'Arabie saoudite.

Parmi les dix-huit Belges, des suspects d'avoir été en contact avec la branche hollandaise du GICM (appelée Groupe Hofstad) dont une figure, Mohammed Bouyeri, est jugée à Amsterdam pour l'assassinat du cinéaste Théo van Gogh.18 suspects au total pour cette filière belge de l'islam radical, tous d'origine voire de nationalité marocaine sauf le Jordanien Omer Abdul Hameed. Dans le nombre, sept sont détenus à Forest et Saint-Gilles, Khalid Oussaih en Syrie, Mimoun Belhadj au Maroc et Hassan el Haski, Abdeladim Akoudad et Youssef Belhadj en Espagne pour les 191 victimes de Madrid. Un dossier de 51 cartons avec, pour la première fois, des rapports ouverts (utilisables en justice) de la Sûreté de l'Etat.

Nos enfants retiendront que la petite Belgique a maintes fois joué un rôle central de plaque tournante sur l'échiquer du terrorisme international. C'est de Bruxelles que venaient les faux journalistes meurtriers du commandant Massoud tué en Afghanistan trois jours avant le 11 septembre 2001. Ici, l'enquête a commencé de la façon la plus banale: fin novembre 2003, un habitant de Maaseik s'étonne de revoir son voisin Khalid Bouloudo qu'il n'a pas vu pendant 15 jours et qui porte à présent une barbe longue comme ça. Il en parle à son agent de quartier qui est consciencieux et rédige un rapport interne. Ce rapport échoue à la Sûreté. Sûreté qui décide de lancer l'opération Asperges (car les bonnes... asperges proviennent de Maaseik). Des observations en tout genre (surtout téléphoniques). En janvier 2004, Bouloudo va se promener aux Pays-Bas et là, se fait coincer par un policier: il roule avec un phare avant cassé...

La suite - Casablanca, Madrid mais pas Londres - ce matin...

© La Dernière Heure 2005

Gilbert Dupont

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Après vous être sans doute occupé un peu trop des autres, vous vous recentrez enfin sur vous-même.

Taureau

Votre activité professionnelle ne rencontre plus trop d’obstacles en ce début de semaine. Vous retrouvez une liberté d’action.

Gémeaux

Prévoyez l’un ou l’autre contretemps susceptible de venir perturber votre organisation. Vos déplacements sont difficiles.

Cancer

Il manque à votre couple une bonne communication pour que tout soit parfait. Un conseil, ouvrez-vous davantage.

Lion

Votre charme se révèle efficace si vous êtes encore un Lion célibataire. Vous êtes tout en séduction.

Vierge

Vous défendez avec conviction un projet professionnel. Vous passez au-dessus des résistances.

Balance

Vos supérieurs apprécient votre façon de travailler ou les idées que vous essayez d’imposer à vos collègues.

Scorpion

Vous êtes tout en émotion aujourd’hui. Une blessure du passé n’est sans doute pas refermée.

Sagittaire

Votre générosité ne doit pas être au détriment de vos intérêts. Pensez-y avant d’ouvrir votre cœur.

Capricorne

Vous vous lancez dans un projet professionnel auquel vous croyez. Vous avez beaucoup de peine à l’imposer.

Verseau

Vous consolidez votre activité professionnelle en franchissant un cap important. Vous êtes crédible.

Poissons

Toute votre attention se porte sur votre partenaire. Vous répondez à ses attentes.

Facebook