Faits divers

Dans un entretien avec La DH, l’ex-major Bernard Ntuyahaga, condamné en 2007 à 20 ans de réclusion pour sa participation à l’assassinat des dix Casques bleus belges le 7 avril 1984 à Kigali, se révèle plus intéressé par le sort de sa personne que par le massacre des paras de Flawinne.

Arrivé à fond de peine le 1er juin dernier, l’ex-major des Forces armées rwandaises, après Vottem, est à présent détenu au Centre Caricole à Steenokkerzeel.