Faits divers Matches truqués: 20 perquisitions et des aveux. Mandats d'arrêt internationaux contre Yé et Allatta!

BRUXELLES Une vingtaine de perquisitions visant des responsables ou des proches du club de La Louvière ont été menées jeudi en région bruxelloise, montoise et carolorégienne dans le cadre de l'instruction sur les matches de football présumés truqués, a-t-on appris au parquet fédéral.

Celui-ci a précisé qu'Olivier Suray avait fait des aveux sur un matche truqué en Finlande. Deux mandats d'arrêt internationaux ont été lancés à l'encontre de Zheyun ye et Pietro Allatta, a précisé Lieve Pellens, porte-parole du parquet fédéral.

Zheyun Ye est considéré comme la figure marquante dans ce dossier de corruption présumée. Il serait un relais de la mafia des paris chinoise et avait approché l'année dernière des clubs belges avec des propositions d'investissement.

Pietro Allatta, agent de joueur avec une licence togolaise, serait son bras droit en Belgique. Il était parti il y a quelques semaines à l'Ile Maurice. Yheyun Ye, de son côté, aurait quitté la Belgique depuis le mois de novembre.

"Nous espérons que ces mandats d'arrêt internationaux permettront de localiser ces deux personnes et de les extrader vers la Belgique", a souligné Mme Pellens.

Jeudi après-midi, six personnes étaient toujours auditionnées par la police fédérale et des perquisitions étaient toujours en cours. Aucune n'a encore été déférée devant la juge d'instruction, Silvania Vertsreken. Les résultats définitifs de l'opération (inculpations ou mandats d'arrêt) ne seront connus que vendredi matin, a dit le parquet fédéral.

Parmi les six personnes entendues figure le président du club de La Louvière, Filippo Gaone, dont le domicile et "sept ou huit" sociétés ont été perquistionnnées. Des documents et une importante somme d'argent y ont été saisis.

Les cinq autres personnes sont Olivier Suray, Me Laurent Denis, Mario Espartero, David Magri et Me Chris De Nijn.

Le domicile du comptable de Filippo Gaone été également été perquisitionné. Ce dernier a racheté la maison de Pietro Allatta, également visé par les perquisitions mais absent au moment de celles-ci.

Egalement perquisitionné, Olivier Suray est en aveux d'un match truqué en Finlande. Cet ancien joueur d'Anderlecht avait en effet la saison dernière repris les rènes du club finlandais Allianssi qui avait perdu sa première rencontre par 8-0 lorsqu'il était, en 2005, manager de ce club où Zheyun Ye avait investi.

Olivier Suray a indiqué aux enquêteurs qu'à la suite de ce match, le système de paris a changé en Finlande, poussant l'homme d'affaires Zheyun Ye à "fermer boutique là-bas car cela ne rapportait plus", a précisé Mme Pellens, ajoutant qu'Olivier Suray collaborait bien à l'enquête. Le domicile d'Olivier Suray a également été perquisitionné.

Le domicile et le cabinet bruxellois de Me Laurent Denis, avocat de La Louvière, a également fait l'objet d'une perquisition. Des documents, des ordinateurs et plusieurs gsm y ont été saisis.

Une perquisition a également visé un autre avocat, Me Chris De Nijn, par ailleurs ancien président du Lierse.

Mario Espartero, joueur de football ayant évolué la saison dernière à La Louvière avant son transfert au Brussels, ainsi que David Magri sont également entendus par les enquêteurs. Le second est un proche de Pietro Allatta.

Un joueur de football reconnu coupable de corruption passive encourt de six mois à trois ans de prison. La peine peut monter jusqu'à dix ans si elle est commise dans le cadre d'une association de malfaiteurs ou d'une organisation criminelle.