Faits divers

Les malfrats ne s'en prennent plus uniquement aux conducteurs. Ils s'attaquent aux autres occupants du véhicule...

BRUXELLES On se méfiait des sac-jackings, cette méthode qui consiste à briser la vitre avant droit d'un véhicule et à s'emparer du sac à main des dames seules, dans la majorité des cas, au volant à l'arrêt à un feu rouge le plus souvent. Ça, c'est le sac-jacking classique. Celui qui est à déplorer au quotidien sur certaines artères de la capitale.

Plus rare mais qui a tendance à se multiplier en été, le vol de sac à main... des passagers d'un véhicule ! Non, les voleurs ne se contentent plus de prendre pour cible les femmes seules au volant. Ils s'attaquent aussi aux autres occupants de l'auto, surtout si les vitres de la voiture sont baissées, ce qui est souvent le cas en été.

Pas plus tard que jeudi matin, la police de la zone Midi a interpellé un auteur de ce type de sac-jacking rue Bara, à Anderlecht. Une patrouille de la zone a été appelée sur place par la victime du vol. La jeune fille qui se trouvait au moment des faits dans le véhicule de son beau-père, côté passager, a pu désigner l'auteur du vol qui a aussitôt été interpellé par les policiers. La jeune fille se trouvait donc assise, côté passager, sa vitre baissée, lorsque Jamal, 33 ans, a profité de l'arrêt momentané de l'auto, pour glisser sa main à travers l'habitacle et s'emparer du sac à main de la victime.

L'individu a ensuite poursuivi son chemin vers la place Bara. Le beau-père de la jeune fille a eu le réflexe de le suivre en attendant l'arrivée de la police. C'est ainsi qu'il a pu rapidement être désigné comme l'auteur des faits par la victime. Jamal, connu des services de police sous cinq alias, a prétendu qu'il ne faisait que se promener... Il a été mis à la disposition du parquet de Bruxelles hier matin.

Les conseils de la police

Comment éviter d'être victime d'un tel sac-jacking ? "Malheureusement, il n'y a pas que les femmes seules au volant qui sont victimes de sac-jackings. Les malfrats s'attaquent désormais aux passagers. Ils profitent de cette période estivale, où les vitres des voitures sont souvent baissées pour voler des objets visibles. Nous recommandons donc aux dames assises côté passager de ne pas laisser leur sac sur leurs genoux, lorsqu'elles sont à bord d'un véhicule. À l'arrêt de la voiture, le voleur n'a alors plus qu'à tendre la main... Mieux vaut placer son sac sous ses jambes et le coincer avec ses pieds. Sans oublier de verrouiller les portières également. Une veste, dont les poches sont vides, placée sur la banquette peut également tenter un voleur. Il vaut toujours donc mieux éviter de laisser les objets visibles dans la voiture", avertit la porte-parole de la zone Midi, Fanny Wellens. Prudence donc sur la route...



© La Dernière Heure 2008