Faits divers

Patrick Derochette, le meurtrier de la petite Loubna Benaïssa, est mort à l'âge de 52 ans.

Il était plongé dans le coma depuis 2015 après avoir été agressé par un autre patient de l'Etablissement de défense sociale (EDS) du centre régional de soins psychiatriques "Les Marronniers" de Tournai où il était interné depuis 1999.

Derochette avait été transféré au CHwapi de Tournai ce mardi soir à la demande du médecin généraliste de garde avant de rendre son dernier souffle peu après son admission. "Il est décédé de mort naturelle", a précisé la direction du centre régional psychiatrique.


Rappel des faits

En février 1997, suite aux remous de l'affaire Dutroux, des gendarmes bruxellois retrouvaient le corps sans vie de Loubna Benaïssa, une fillette de 9 ans d'Ixelles, portée disparue depuis 1992. C'était dans la station-service Q8, installée à l'angle de la rue Wéry et de l'avenue de la Couronne, tenue par Patrick Derochette et son père. Derochette avait été arrêté le 7 mars 1997, cinq ans après l'enlèvement de la fillette.

Aussitôt Derochette arrêté, la station-service fut fermée puis le garage carrément rasé en 2001.

La chambre des mises en accusation de la cour d'appel de Bruxelles avait décidé l'internement de Patrick Derochette le 4 mars 1999. Il avait ensuite été interné en août de la même année à l'établissement de Défense sociale de Tournai, après avoir passé quelques mois à l'annexe de la prison de Forest.