Faits divers

La perquisition menée au boulevard Louis Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean, dans le cadre de l'enquête sur l'acte terroriste perpétré à Bruxelles-Central mardi soir, s'est terminée mercredi vers 12h30. Des membres de la police et de l'équipe scientifique ont saisi du matériel. 

Le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (SEDEE) était également présent. La perquisition a vraisemblablement été menée au domicile de l'assaillant. Aucune autre personne n'était présente dans l'habitation.

L'homme de 36 ans a été abattu dans la gare de Bruxelles-Central après avoir actionné un engin explosif. Il n'était pas connu pour des faits terroristes mais selon la bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, Françoise Schepmans, il était renseigné pour un fait de drogue en 2016. Le parquet refuse, lui, de confirmer s'il était connu de la justice pour d'autres faits.