Faits divers Le presse britannique indignée par la diffusion de ces images sur CBS

LONDRES Les médias britanniques et Mohammed al-Fayed, le père de son compagnon, ont vivement critiqué la diffusion, par une chaîne de télévision américaine, de photos de la princesse Diana mourante, quelques instants après l'accident de voiture qui lui a coûté la vie dans le tunnel du Pont de l'Alma, à Paris, le 31 août 1997.

L'émission 48 hours, sur CBS, a diffusé deux photos noir et blanc, prises par des paparazzis sur les lieux de l'accident.Diana est morte quelques heures plus tard. Son compagnon Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul ont également été tués dans l'accident.

L'une de ses images montre Diana, la tête couverte de sang, soignée par un médecin français qui tente de la secourir dans la voiture accidentée, avant son transfert à l'hôpital où elle devait mourir.

La chaîne a expliqué sur son site Internet avoir en sa possession des milliers de documents provenant de l'enquête française. Dans un communiqué, CBS a justifié leur diffusion en assurant qu'aucune de ces photos n'était explicite.

Mais le père de Dodi Fayed, Mohammed al-Fayed, a jugé que CBS avait agi de manière «scandaleuse et insensible».«CBS de toute évidence ne tient pas compte de l'effet tragique de montrer des photos de gens assassinés», a déclaré al Fayed, qui soutient depuis toujours que son fils et Diana ont été victimes d'un meurtre. L'enquête des autorités françaises a conclu qu'il s'agissait d'un accident, causé par la vitesse et l'état d'ivresse du chauffeur.

Les services du Prince Charles, ex-époux de Diana, et de ses deux fils, se sont refusés à tout commentaire.

Aucun média d'importance n'avait, à ce jour, publié de photos de la princesse blessée, même si plusieurs auraient été sollicités pour acheter de telles photos.

Les tabloïds britanniques ont en tous cas fait une couverture abondante du scandale. «Une émission de télévision américaine montre Diana mourante», titrait le Daily Mirror. Dans un éditorial, le journal soutient que les images sont «horriblement choquantes».«Je ne crois pas que ce soit du bon journalisme, et ça ne démontre rien de nouveau», a affirmé un ancien garde du corps de la princesse, Ken Wharfe, interviewé sur CBS.

© La Dernière Heure 2004