Pierre-Yves Monette en prison

E. Pr. Publié le - Mis à jour le

Faits divers Le médiateur fédéral a passé quelques jours dans une geôle américaine

BRUXELLES Le médiateur fédéral, Pierre Yves Monette a eu quelques soucis avec la justice... américaine. Déjà au coeur d'une polémique bien belge, le médiateur fédéral a été emprisonné quelques jours dans une prison américaine.

Pour rappel, son adjoint mais rival Philippe Vande Casteele a récemment accusé son supérieur de faux et usage de faux, d'usage illégal d'un passeport de service, de détournement de moyens humains et de deniers publics, d'abus dans l'exercice de ses fonctions, de harcèlement moral au travail...

Selon le Trends Tendance, un voyage aller-retour effectué à Washington serait au coeur de la polémique. Le médiateur fédéral, ancien conseiller du Roi, avait affirmé à son équipe qu'il se rendait au sommet de la francophonie à Ouagadougou... Alors que certains parlaient de vie privée, le Trends a appris que Pierre Yves Monette avait pris l'avion à Paris-Charles de Gaulle le 19 novembre dernier pour se rendre à Washington pour un voyage on ne peut plus privé, pourtant aux frais de la médiature.

Pierre-Yves Monette s'était muni de son seul passeport de service, convaincu que ce document allait lui ouvrir toutes les portes... Raté! Les officiers de l'immigration n'ont pas été impressionnés par ce passeport ni par son coup de poing frappé sur la table d'ailleurs. Et encore moins par la phrase choc: «Vous ne savez pas à qui vous avez affaire!» Le ton est monté et le médiateur fédéral a été mis au cachot pour quelques nuits. Seule l'intervention de notre ambassadeur à Washington auprès du Département d'Etat et le recours à un avocat ont permis au médiateur fédéral de quitter sa geôle et se rentrer discrètement en Belgique.

© La Dernière Heure 2005

Publicité clickBoxBanner