Faits divers Incroyable : il n’y a plus d’argent. Alors, certaines y vont de leur poche.

Les économies rigoureuses à faire à la police fédérale sont telles que les femmes d’ouvrage en charge de l’entretien des bureaux en seraient à devoir acheter elles-mêmes les… produits de nettoyage.