Faits divers

Cyril T., 35 ans et Mark van den B., 38 ans, tous deux suspectés de meurtre ou de corrélité de meurtre du policier spadois Amaury Delrez, survenu le 26 août dernier, ont été libérés mardi en début d'après-midi par la juge d'instruction en charge du dossier. 

Cette dernière a ordonné une mainlevée, procédure qui empêche tout débat contradictoire avec le parquet, a appris Belga de sources concordantes. Les deux trentenaires ont été libérés sous conditions mais restent cependant inculpés de l'homicide du policier comme auteur ou co-auteur. L'enquête permet à ce stade de considérer que les deux Nééerlandais ne doivent plus être incarcérés afin d'assurer la sécurité publique, la condition sine qua non pour placer sous mandat des suspects d'actes entraînant, comme le meurtre, une réclusion de minimum 15 ans de prison.

"Cette décision a été prise en fonction de l'évolution de l'enquête et ne peut être frappée d'appel par le parquet, ce qui entraînerait un débat contradictoire", explique Gilles De Villers Grand Champs, procureur du Roi de Liège, division de Verviers.

Dans la nuit du 25 au 26 août, trois ressortissants des Pays-Bas avaient provoqué une dispute dans un établissement du centre de Spa. La police avait été prévenue et avait décidé de contrôler un taxi anormalement bondé. Les trois suspects étaient bien présents dans le véhicule. Un des individus avait sorti une arme et touché mortellement Amaury Delrez.

Yvo T. avait été rapidement interpellé. Les deux autres s'étaient livrés à la police aux Pays-Bas le lendemain des faits. Ils avaient expliqué avoir fui dans la panique. Ils avaient été écroués dès leur reddition et un tribunal amstellodamois avait décidé début septembre de leur extradition.

Lors de leur comparution aux Pays-Bas, les deux trentenaires avaient nié toute participation admettant seulement avoir été témoins de la scène tout en assurant que le tireur était Yvo T., lequel ne se souvient de rien. Ce dernier reste, lui, bel et bien détenu.

Son frère et son ami auront été incarcérés en Belgique durant 28 jours.