Faits divers

Plusieurs perquisitions ont été menées par la police judiciaire fédérale, jeudi à l'aube, dans la région de Charleroi.

Les forces spéciales sont notamment descendues à Marcinelle et Marchienne-au-Pont. Le parquet de Charleroi communiquera sur ce dossier dans l'après-midi. Des policiers encagoulés et en armes se sont déployés en plusieurs endroits de la région de Charleroi ce jeudi matin, confirme une source proche de l'enquête. Des habitations de l'avenue Mascaux à Marcinelle et de Marchienne-au-Pont été perquisitionnées.

Pour l'heure, le parquet de Charleroi ne donne pas de détail sur l'enquête, mais il communiquera jeudi après-midi. On ignore pour l'instant si des personnes ont été interpellées.

© FD

Une vingtaine de perquisitions dans le milieu carolo des stupéfiants et jeux clandestins

La police fédérale a mené une vingtaine de perquisitions, jeudi matin, dans la région de Charleroi ainsi qu'à Couvin. L'enquête vise un trafic de stupéfiants et des jeux clandestins. Une dizaine de personnes ont été interpellées. Des policiers encagoulés et en armes ont mené une vague de perquisitions, jeudi à l'aube, notamment à Marchienne-au-Pont et Marcinelle, confirme le parquet de Charleroi. Une centaine de policiers ont été mobilisés. L'enquête, initiée voici plusieurs mois, visait un trafic de stupéfiants ainsi que des jeux clandestins.

La police judiciaire fédérale de Malines s'est jointe à l'opération. Elle enquêtait sur des cambriolages perpétrés en Flandre, sans doute par l'un des suspects de l'instruction principale.

Au total, une dizaine de personnes interpellées doivent être entendues par le juge d'instruction en charge du dossier. La plupart des suspects seraient déjà connus de la justice. Le parquet de Charleroi fera le point sur le dossier jeudi après-midi.