Faits divers D’abord annoncée pour 165, l’expérience, après trois mois, semble séduire.

La politique de détention d’une semaine sur deux, instaurée début juillet par le ministre Geens (CD&V), a une portée plus étendue qu’annoncé. Selon les données du SPF Justice, le régime en prison à mi-temps concerne à présent 280 détenus.

En expliquant le programme, Koen Geens indiquait qu’il concernerait 165 détenus. Après trois mois, peut-on parler d’un succès ?