Faits divers

Le jury de la cour d'assises de Bruxelles a reconnu, mercredi soir, Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska tous deux coupables d'avoir assassiné Xhuliano Brahimllari, un étudiant de 22 ans, et de l'avoir dépecé. 

Les deux jeunes hommes de 23 ans s'accusaient mutuellement d'être l'auteur des coups de machette qui ont entraîné le décès de leur ami Xhuliano, le 7 juin 2015, à Koekelberg. Les jurés ont suivi la thèse de la partie civile, représentée par Me Nathalie Gallant, Me Christine Calewaert et Me Sokol Vljahen, ainsi que celle de l'accusation, représentée par le procureur Jean-Marie Mawet.

Les jurés ont estimé que les deux accusés étaient coupables d'assassinat au même titre, s'opposant ainsi à la thèse de la défense selon laquelle un seul des deux avait donné les coups mortels et devait donc être reconnu coupable d'assassinat. Chacun des accusés, au travers de leurs avocats, avait ainsi demandé l'acquittement.

Les jurés ont tenu compte des aveux partiels des accusés, des échanges de SMS entre eux qui démontraient qu'aucun d'eux ne semblait être dans un état de panique les jours suivant les faits, mais aussi des résultats de l'enquête de téléphonie et de l'analyse de leurs ordinateurs.

Il était notamment apparu que Vincent De Bruycker avait commandé une machette sur Internet et que c'est Denis Nikolovska qui avait retiré le colis, mais aussi que Vincent De Bruycker avait acheté du matériel chez Brico en vue de commettre les faits sur base d'une liste rédigée par Denis Nikolovska.

Les enquêteurs avaient aussi découvert que des épisodes de la série Dexter, mettant en scène un tueur en série caché derrière un expert en médecine légale, avaient été visionnés autant sur l'ordinateur de Vincent De Bruycker que sur celui de Denis Nikolovska, tout comme une vidéo montrant comment utiliser une machette.

Selon les jurés, les accusés ont agi ensemble du début à la fin et sont donc tous deux auteurs du crime, peu importe lequel d'entre eux a donné le coup de machette mortel.

Le 9 juin 2015, le tronc démembré d'un corps humain avait été découvert à la limite entre Jette et Wemmel, par des ouvriers communaux. Il s'agissait de Xhuliano Brahimllari, un étudiant de 22 ans, signalé disparu depuis plusieurs jours.

D'autres parties du corps de la victime avaient été découvertes ensuite à d'autres endroits.

L'enquête était remontée jusqu'à Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska, des amis de la victime, suite à une enquête de téléphonie. Ils avaient été arrêtés en juin et juillet 2015.

Selon l'enquête, les deux hommes avaient planifié plusieurs jours à l'avance de tuer Xhuliano Brahimllari puis de le dépecer, car ils avaient acheté notamment une machette, une scie sauteuse, une bâche et de la peinture pour repeindre l'appartement où a eu lieu le crime.

D'après les accusés, Xhuliano Brahimllari a été tué à coups de machette, dans l'appartement loué par Vincent De Bruycker, rue Léon Fourez à Koekelberg. Cet appartement servait aux deux accusés et à la victime de repaire pour leur trafic de cannabis. Ils y cultivaient de la marijuana, la vendaient puis se partageaient les bénéfices.

Mais Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska s'accusaient mutuellement d'être l'auteur de ces coups mortels, commis le 7 juin 2015. Ils étaient néanmoins en aveu d'avoir dépecé le corps ensemble ensuite et de l'avoir éparpillé à différents endroits à Bruxelles et en Brabant flamand.

Le débat sur la peine se tiendra jeudi.