Faits divers

La diffusion du film que l'accusé, Renaud Hardy, a réalisé de l'assassinat de Linda Doms a été suspendue mercredi en fin d'après-midi à la cour d'assises du Limbourg. 

Les images et le son sont trop violents. La cour se concertait afin de déterminer si la diffusion devait ou non se poursuivre.

Les jurés devaient initialement visionner quelque 40 minutes de film. Ils devaient rester dans la salle, mais pouvaient fermer les yeux et se boucher les oreilles. S'ils quittaient la salle par contre, il y aurait erreur de procédure.