Faits divers

Le ministère public de Turnhout a requis lundi quatre ans d'emprisonnement à l'encontre de deux Néerlandais, âgés d'une vingtaine d'années, soupçonnés de plusieurs attaques à main armée en Belgique.

Un des deux prévenus est un footballeur professionnel, qui était sous contrat à l'AS Roma au moment des faits et a entre-temps été prêté au KVC Westerlo. Les différentes attaques ont été commises entre le 25 décembre 2017 et le 25 janvier 2018 à Turnhout, Geel et Ravels, dans des agences de paris sportifs, une station-service ainsi qu'un grand magasin. Quatre des cinq braquages se sont révélés fructueux pour les malfrats.

La police a identifié le footballeur professionnel grâce à des images de vidéosurveillance, d'un lecteur de plaques d'immatriculation et d'une enquête de téléphonie. Le prévenu a toujours nié son implication dans les faits qui lui reprochés.

Son complice a pour sa part avoué mais n'a jamais voulu mentionner l'identité de son acolyte. À l'issue du procès, il a toutefois fini par désigner quelqu'un au juge mais le nom qu'il a donné ne correspond pas à celui du footballeur pro également poursuivi. Le parquet va donc à présent enquêter sur cette piste.

Le traitement de l'affaire se poursuivra le 22 octobre.