Faits divers

Le parquet a requis vendredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de huit mois de prison ferme et une amende contre un habitant d'Uccle (Bruxelles) âgé de 42 ans pour un fait d'outrage public aux mœurs à l'égard de quatre jeunes filles. 

Les victimes ont été importunées par cet homme qui se masturbait sur le quai d'une gare. Les faits se sont déroulés le 27 mai 2017 à la gare de Herstal. Un Ucclois qui avait pris le train en direction de Liège s'était endormi dans le train et avait manqué son arrêt à Liège. A son réveil en gare de Herstal, il avait posé son regard sur quatre jeunes filles mineures.

Celles-ci avaient eu l'attention attirée par l'individu qui a d'emblée adopté un comportement étrange dans le train, les regardant la bouche et les yeux grands ouverts. L'homme s'est ensuite installé à leurs côtés sur le quai de la gare et a entrepris de se masturber.

Les jeunes filles se sont adressées au personnel de train qui a enfermé l'individu dans le wagon avant l'arrivée de la police. L'homme a tenu des propos incohérents et a refusé de se présenter à une expertise psychiatrique. Il détenait un casier judiciaire en matière de faits de mœurs.

Le parquet a requis une peine de huit mois de prison et une amende à l'encontre du prévenu qui faisait défaut.

Le jugement sera prononcé le 15 juin.