Faits divers Dalila est tombée sur des insectes en dégustant un menu commandé au Quick. 

Près d’une semaine après sa dernière commande au Quick, Dalila est toujours aussi écœurée quand elle évoque son repas. Alors que son ventre gargouille le 18 octobre, cette Bruxelloise âgée de 17 ans décide de se faire livrer un menu Fish au Quick du Westland Shopping Center, situé à Anderlecht.

"J’ai commencé à manger mon burger dont j’adore la sauce habituellement. Mais j’ai directement trouvé qu’il avait un goût bizarre. La sauce a commencé à dégouliner et j’ai vu qu’il y avait des fourmis dedans. J’ai commencé à pleurer. En prenant mon paquet de frites, j’ai vu qu’il y avait aussi des fourmis dedans. Certaines étaient mortes et d’autres encore vivantes même si elles semblaient mal en point à cause de la chaleur", se souvient la jeune femme.

Après avoir pris quelques clichés montrant les insectes dans sa nourriture, Dalila a pris contact avec la manager du Quick. "J’ai trouvé qu’elle prenait ça à la légère car tout ce qu’elle trouvait à me dire, c’était que ce n’était pas possible. J’ai envoyé des photos sur la page Facebook de Quick. J’ai reçu des excuses et le livreur est venu me rembourser mais je n’ai reçu aucune explication. Je ne trouvais pas cela normal et je veux comprendre d’où venaient ces fourmis. Si j’avais trouvé un cheveu, je n’aurais pas fait un drame car cela peut arriver. Mais là, ce sont des fourmis, c’est dégueulasse!", s’indigne Dalila qui précise que sa mère a déposé plainte auprès de l’Afsca.

L’origine de ces insectes dans le menu commandé par Dalila n’est pas encore déterminée. "Quick regrette cet incident et souhaite exprimer ses excuses auprès du client concerné. Quick attache beaucoup d’importance à la qualité de ses produits et veille à une application correcte de toute procédure. Nous avons bien été informés de ce fait et nous menons actuellement une enquête pour en déterminer la cause", a indiqué Katrien Van Vracem, porte-parole de la chaîne de restauration rapide.