Faits divers Une opération de grande envergure a abouti à sept arrestations dans la nuit de jeudi à vendredi

BRUXELLES La police fédérale et les 21 zones de police locale de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde ont mené dans la nuit de jeudi à vendredi une opération de contrôle de grande envergure, qui a mobilisé pas moins de 470 policiers et permis de tester le réseau digital Astrid.L'opération Fipa (Full integrate police action) visait particulièrement les car- et home-jackings, ainsi que les vols de voiture dans les garages, mais également les armes prohibées et la drogue.290 policiers locaux et 180 policiers fédéraux étaient répartis sur les 19 communes, en périphérie bruxelloise (Hal-Vilvorde), dans le réseau Stib, ainsi que sur le ring et les axes autoroutiers autour de la capitale.L'opération a permis d'effectuer sept arrestations judiciaires, a annoncé vendredi matin Els Cleemput, porte-parole de la police fédérale.

Parmi les personnes arrêtées figurent deux ressortissants français interpellés dans le métro avec 110 pilules d'ecstasy en poche et deux autres personnes en possession de timbres permettant de falsifier des passeports. Leur arrestation constitue, selon la porte-parole, une prise importante dans le cadre de la lutte contre la traite des êtres humains.

La police a par ailleurs mis la main sur 19 personnes en séjour illégal, ainsi que sur quatre véhicules non assurés. Au total, 506 véhicules et 718 personnes ont été contrôlés durant cette opération Fipa plus particulièrement axée sur les car- et home-jackings, sur les vols de voiture dans les garages ainsi que sur les armes prohibées et la drogue.

Des contrôles ont également été effectués durant la nuit dans la région Asse-Hal-Vilvorde. L'action, centrée sur les groupes de rôdeurs et de cambrioleurs, a donné lieu à quatre arrestations judiciaires et à six saisies de véhicules.Lors de cette opération, 625 véhicules et 718 personnes ont été contrôlées.

© La Dernière Heure 2003