Faits divers

L’homme est décédé cette nuit en Syrie à la suite de violents affrontements


BRUXELLES Toujours inculpé de participation à une organisation terroriste dans le cadre du procès du Centre islamique belge, mais jusqu’alors pas poursuivi... Raphaël Gendron, alias AbduRaouf Abu Marwa, avait pour rappel fui la Belgique pour éviter les ennuis judiciaires, courant du mois de février 2013.

Raphaël Gendron, âgé de 38 ans, combattait depuis lors aux côtés des brigades du Faucon du Sham en Syrie, dont l’un des commandants n’est autre que Abdel Rahman Ayachi, fils du cheikh Bassam Ayachi. Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à la suite de violents affrontements.

"Raphaël Gendron a pris la fuite en Syrie pour ne pas se retrouver à nouveau en prison en Belgique. Il est aussi parti en Syrie parce qu’il devait se marier là-bas. Il y a déjà une fiancée et c’est son deuxième pays après la Belgique. S’il est parti, c’est pour défendre sa femme et ses futurs enfants. Il n’est pas parti pour gagner de l’argent ou de la célébrité", nous avait contextualisé peu avant sa mort cheikh Bassam Ayachi.

Et cheikh Bassam Ayachi de préciser que Raphaël Gendron était récemment devenu "le chef de la police locale d’Idleb" et que ce dernier avait même "pris le commandement de la prison d’Idleb".

© La Dernière Heure 2013