Reconstitution de l'attaque terroriste de la mosquée Rida

Belga Publié le - Mis à jour le

Faits divers

La reconstitution s'est déroulée en présence de Rachid El Boukhari

ANDERLECHT La juge d'instruction Berta Bernardo-Mendez a fait réaliser, dans la matinée de vendredi, la reconstitution de l'attaque terroriste de la mosquée Rida, rue du Docteur De Meersman à Anderlecht, le 12 mars dernier. La reconstitution s'est déroulée en présence de Rachid El Boukhari, 36 ans, inculpé d'infraction terroriste et d'incendie volontaire avec préméditation ayant entraîné la mort. La juge d'instruction se refuse à communiquer sur les résultats de la reconstitution, a indiqué la porte-parole du parquet fédéral Lieve Pellens. Pour rappel, Rachid El Boukhari, un Marocain de 36 ans en séjour illégal, a mis le feu à la mosquée Rida le 12 mars dernier. Trois hommes étaient à l'intérieur, parmi lesquels le populaire Imam chiite Abdullah Dahdouh, âgé de 46 ans, qui a péri dans les flammes.

Lors de la reconstitution, Rachid El Boukhari a eu à préciser l'ensemble de ses faits et gestes lors de l'incendie.

De nombreux membres de la communauté chiite assuraient que l'incendiaire avait l'air de connaître les lieux, signifiant qu'il avait procédé à un repérage ou qu'il avait été conseillé par une personne qui avait fréquenté la mosquée. Ils pensaient également qu'il n'avait pas pu organiser l'attaque seul. Mais aucun des éléments révélés ne permet, à l'heure actuelle, d'appuyer ces théories.


© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner