Faits divers Le pirate informatique n'a pas pu s'empêcher de démontrer, une fois de plus, la fragilité des sites Internet

GAND Une nouvelle fois, Frans Devaere, 26 ans, mieux connu par le surnom de Red Attack, s'est fait interpeller par les forces de l'ordre.
Ce fana des sites Internet, désireux de montrer les failles du système, s'était introduit dans différents sites de sociétés belges.
Certaines d'entre elles ont déposé plainte.
Plusieurs entreprises ont signalé que l'intrus avait détruit des dossiers. Mercredi, le Computer Crime Unit de Bruxelles, celui de Gand et au niveau fédéral ont travaillé ensemble afin de l'arrêter. Ce qui fut fait visiblement à Bruxelles.
Interrogé, Red Attack, qui se faisait à présent appeler Polymorph, a nié ces dégradations des sites.
Frans Devaere a été arrêté suite à une plainte déposée par une société victime de piratage informatique.
Les enquêteurs se sont alors aperçus que ce fou d'Internet avait agi depuis le 18 février jusqu'au 30 mai, date à laquelle il a été arrêté.

Un habitué de la justice!

Une nouvelle fois, Frans Devaere va devoir s'expliquer. Pour rappel, le 11 décembre 2000, le tribunal correctionnel de Gand avait condamné Red Attack à une amende de 40.000 francs.
Il avait eu, selon le tribunal, l'intention de prendre connaissance et de diffuser des données privées de télécommunication du fournisseur d'accès à Internet, Belgacom Skynet. Il avait également commis divers piratages et consulté les opérations de paiement de la Générale de Banque.
Placé sous mandat et incarcéré à la prison de Gand, Red Attack est loin de son clavier d'ordinateur...