Faits divers Le bébé de l’ado, rentrée de Turquie samedi, reste hospitalisé à ce stade. Une solution d’accueil sera trouvée.

En mai dernier, Firdaous ne donnait plus signe de vie à ses proches. Très vite, des soupçons sur son éventuel départ vers la Syrie étaient portés. Et pour cause, sa sœur était connue pour avoir combattu en Syrie avant de revenir sur le sol belge. Firdaous avait quitté la maison familiale située à Uccle pour se rendre à l’école le 24 mai. Mais elle n’y est jamais arrivée. 

La RTBF a révélé ce samedi que la jeune fille, localisée en Turquie, est rentrée en Belgique. C’est là-bas qu’elle a donné naissance à un enfant âgé actuellement d’une dizaine de jours à peine. Dimanche, le parquet de Bruxelles précisait que des mesures protectionnelles avaient été requises auprès du juge de la jeunesse concernant le bébé également. La mère a pu quitter l’hôpital samedi soir après audition. Elle a été placée à l’IPPJ de Saint-Servais, seule institution réservée aux filles mineures. L’enfant, lui, se trouvait toujours à l’hôpital hier. Il est en bonne santé. Sa mère, Firdaous, est suspectée de participation à l’activité d’un groupe terroriste. 

Enceinte, Firdaous a décidé fin mai dernier de suivre un homme dont elle serait tombée amoureuse. Un individu radicalisé qui se trouvait alors sous bracelet électronique. Ce dernier aurait d’ailleurs embarqué sa fillette de trois ans pour le voyage. Si Firdaous a pu être retrouvée, l’homme en question demeure toujours dans la nature.