Sa petite plante à domicile, ça coûte !

N. Ben. Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Outre le matériel de base, les cannabiculteurs doivent également s’acquitter de factures d’électricité élevées

BRUXELLES Cultiver son cannabis à domicile, cela a un prix que de plus en plus de consommateurs sont prêts à mettre pour ne plus s’adresser à des dealers.

Il faut ainsi compter 500 euros en moyenne pour une installation “basique”, nous renseigne le patron d’un growshop, ces magasins spécialisés dans ce type d’équipements, qu’on compte de plus en plus sur notre territoire.

Des boutiques qui tournent dans la parfaite légalité puisque la vente de matériel destiné à cultiver n’est pas interdite en Belgique. C’est la vente de graines de cannabis qui n’est pas légale chez nous. “Nous vendons le matériel; les graines, elles, sont disponibles sur Internet via des sites hébergés à l’étranger”, confie le professionnel avant de nous dresser la liste du kit parfait du cannabiculteur.

“Pour cultiver à domcile, il faut une lampe au sodium, ces lampes orange qui éclairent encore des voies publiques et qui dépensent tant d’énergie. Il faut aussi du terreau, de l’engrais, des régleurs de température, un humidificateur et une petite tente éventuelle.”

Une installation de base pour laquelle il faut compter 500 euros en moyenne. “Après, c’est comme pour les voitures, vous pouvez rajouter des options et les prix peuvent grimper à plus de 1.000 euros.” Un budget auquel il faut ajouter le coût élevé de la consommation en électricité que ces installations nécessitent.

Le cannabis en vaut-il la chandelle ? C’est une autre question.



© La Dernière Heure 2010
Publicité clickBoxBanner