Sac-jacking: de plus en plus de chirurgie

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Les sac-jackings peuvent provoquer une fracture de doigts, des déchirures de ligaments qui peuvent entraîner de longues séquelles


BRUXELLES De plus en plus de Bruxelloises sont obligées de subir une opération réparatrice de la main à la suite d'un sac-jacking violent, indique jeudi le quotidien La Capitale.

Les consultations pour des lésions provenant de sacs arrachés dans des voitures ou en rue se multiplient ces derniers mois au sein du cabinet du docteur Hoang, spécialisé en chirurgie de la main.

De minimum un cas par semaine depuis un an ou deux on est passé à deux ou trois cas par semaine ces derniers mois, explique-t-il.

Les sac-jackings peuvent provoquer une fracture de doigts, des déchirures de ligaments qui peuvent entraîner de longues séquelles, etc.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner