Faits divers Le ministre va loin : empreintes, ADN, etc., pourront être réclamés aux autorités locales.

Pour rappel, la directrice d’un orphelinat privé congolais est suspectée d’avoir organisé des enlèvements d’enfants avant de les offrir à l’adoption.

Plusieurs familles belges sont concernées et certaines se sont constitué parties civiles.

(...)