Faits divers

Le tribunal de police de Bruges a condamné par défaut le rappeur Kaye Styles (36 ans) à un retrait de permis de six mois ainsi qu'à une amende de 3.200 euros. 

Le trentenaire n'avait pas remis son permis de conduire aux autorités après une première condamnation. Le 10 février 2016, l'artiste s'était vu infliger une interdiction de conduire de six mois ainsi qu'une amende de 2.400 euros pour ne pas avoir remis son permis de conduire. Kaye Styles devait ainsi déjà remettre son permis, mais a une nouvelle fois refusé d'obtempérer. C'est pourquoi le tribunal de police de Bruges l'a une nouvelle fois condamné vendredi à six mois de retrait et 3.200 euros d'amende.

Kaye Styles a déjà été condamné pas moins de 40 fois au total par le tribunal de police. Le rappeur s'était déjà fait remarquer en conduisant un cyclomoteur non homologué, par de multiples excès de vitesse et pour avoir brûlé un feu rouge.