Faits divers

Sur 23.319 véhicules contrôlés, 7.559 (32 %) roulaient au-delà des 90 km/h autorisés

Le numéro 105 pour votre santé

Limitations de vitesse également jeudi


BRUXELLES Hier, la Flandre est restée sous le phénomène de l'inversion thermique et la qualité de l'air y était donc très médiocre, voire mauvaise pour les villes de Gand et d'Anvers. Cette situation se maintiendra pour ce mercredi. La Région bruxelloise devrait être un peu plus épargnée. En Wallonie, l'Ardenne devrait largement profiter d'une perturbation remontant de la France. Certains axes routiers de Flandre et de Wallonie resteront donc limités à 90 km/h.

À Bruxelles, les contrôles radar seront renforcés et il est conseillé aux automobilistes d'opter pour un moyen de transport moins polluant. La police de la route a communiqué des résultats provisoires sur ses contrôles effectués mardi (entre 6 h et 14 h). Sur 23.319 véhicules contrôlés, 7.559 (32 %) roulaient au-delà des 90km/h autorisés. Au total, 1.703 automobilistes (7,3 %) recevront un procès-verbal.

La vitesse maximum a été enregistrée en Flandre occidentale avec une pointe à 174 km/h. Au cours des contrôles effectués en février lors de précédents pics de pollution, 5 % des conducteurs avaient reçu un P.-V.

Par ailleurs , la polémique lancée par le ministre Lutgen sur l'absence de Plan pollution à Charleroi a rebondi. "Charleroi dispose d'un plan destiné à répondre aux pics de pollution, dont la phase 1 a été mise en œuvre dans les délais normaux", selon le bourgmestre carolo Jean-Jacques Viseur. Au-delà de la polémique, le bourgmestre signale qu'il avait été informé suffisamment tôt du niveau atteint par les pics de pollution, soit le niveau 1, correspondant à 70 microgrammes de particules par m3.

De son côté, l'échevin de l'Environnement Philippe Sonnet (MR) a qualifié de "politiciennes et mensongères" les déclarations du ministre Lutgen qui a maintenu ne pas avoir reçu de plan.

Plus d'infos sur notre blog

http://vosquestionsante.blogs.dh.be



© La Dernière Heure 2008