Faits divers
Pris de remords, l'auteur d'un hold-up se dénonce à la police

LIÈGE Un jeune homme de 21 ans, Vital, domicilié à Seraing, s'est présenté lundi soir à la police de Seraing pour se dénoncer après avoir commis une attaque à main armée avec un complice, le 10 décembre dernier, contre le Quick de Boncelles, route du Condroz.
Les deux individus, armés et cagoulés, avaient obligé une employée à ouvrir le coffre-fort et s'étaient emparés d'une somme importante dont le montant n'avait pas été communiqué. Les bijoux de certains employés avaient également été emportés par les deux hommes.
Sans doute pris de remords, Vital s'est donc dénoncé à la police et a déclaré qu'il avait agi de cette manière pour régler une dette de plusieurs centaines de milliers de francs qu'il devait à une tierce personne.
Il a toutefois refusé de dénoncer son complice. Vital a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction et conduit à la prison de Lantin.