Faits divers Le projet de loi sera soumis au Parlement la semaine prochaine. Il vise les faits graves, dont le terrorisme

Approuvé fin 2017 au conseil des ministres, le projet de loi de Koen Geens sur les repentis sera soumis au Parlement la semaine prochaine. Il prévoit un régime particulier pour ces criminels prêts à collaborer pleinement avec la justice. Pas question de livrer des informations partielles. Plusieurs conditions strictes seront ainsi définies. Un juge sera d’ailleurs chargé de vérifier la proportionnalité de l’avantage accordé au repenti qui souhaite ainsi s’engager dans cette relation.

(...)