Faits divers

Hicham C., qui s'est rendu à la police dans le cadre de l'enquête concernant des viols commis par des (faux) taximen dans les alentours du Bois de la Cambre, a été placé vendredi sous mandat d'arrêt, a indiqué son avocat. 

Il s'était rendu spontanément au parquet de Bruxelles, à la suite de la diffusion des images dans les médias d'un suspect potentiel des faits de viol commis par des (faux) chauffeurs de taxi. Il a été auditionné par les enquêteurs de la section mœurs de la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles et placé vendredi sous mandat d'arrêt, a indiqué en début d'après-midi son avocat.

Hicham C. a déclaré ne pas se reconnaître lui-même sur les images mais que d'autres personnes pensaient qu'il s'agissait bien de lui. Il a nié toute implication dans les faits mais a fourni des déclarations contradictoires.