Faits divers Un certain milieu de garagistes est demandeur d’armes de poing : toute une organisation démantelée. Un juge d’instruction de Bruxelles a placé cinq suspects sous mandat d’arrêt, pour trafic d’armes. Ils sont soupçonnés d’avoir alimenté depuis deux ans des garagistes en armes de poing, chargeurs et munitions.

Découvrez la suite de cet entretien dans l'Édition Abonnés de DH.be, à partir de 4.83 euros par mois.