Faits divers

Un journal local de La Réunion avait indiqué lundi qu'une enquête était menée conjointement par les polices belge et française


ANVERS Des interpellations ont eu lieu mercredi en Belgique dans le cadre d'une vaste enquête concernant un trafic de drogue depuis le port d'Anvers à destination de l'île de La Réunion, a indiqué jeudi le parquet d'Anvers, après avoir refusé dans un premier temps de confirmer l'information pour ne pas nuire aux investigations.

Un journal local de La Réunion avait indiqué lundi qu'une enquête était menée conjointement par les polices belge et française à la suite d'un important trafic de drogue entre le port d'Anvers et La Réunion. La drogue aurait été transférée via l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle vers cette île française du sud-ouest de l'océan Indien.

D'après le journal, un couple a été arrêté à son arrivée à l'aéroport Roland-Garros (ex-Gillot). Les deux individus étaient en possession de cocaïne.

Le même média a indiqué jeudi qu'un "gros poisson" avait été attrapé à Anvers, vraisemblablement le fournisseur de ce réseau. Il serait actuellement interrogé par la police. Un enquêteur belge aurait par ailleurs pris l'avion à destination de La Réunion pour suivre les investigations sur place.

Le parquet anversois n'a pas souhaité en dire plus, se bornant à confirmer que des interpellations avaient eu lieu dans la métropole. L'enquête se poursuit, à la fois en France, en Belgique et à La Réunion.

© La Dernière Heure 2011