Faits divers La nouvelle unité de la police fédérale a traité 929 dossiers en un an.

On pourrait les surnommer les chasseurs virtuels de terroristes. Ces vingt-et-un policiers qui composent la nouvelle unité Be-Iru de la police fédérale n’aiment pas qu’on parle d’eux. Totalement discrets, c’est la première fois qu’ils acceptent d’en dire plus sur leur travail.

Sans surprise, ils ne dévoileront évidemment pas les méthodes qu’ils utilisent pour traquer les contenus à caractère terroriste sur le Net. Les moyens sont multiples et secrets.

(...)