Faits divers

Aziz écope de 18 mois de prison avec sursis partiel

Aziz est en séjour illégal sur le territoire belge. Pour subsister, il n’a trouvé d’autres solutions que de voler. Le 28 mai dernier, une jeune femme a fait les frais d’une agression à deux pas de la gare. Tapi dans l’ombre, Aziz s’est jeté sur elle pour lui dérober sa chaîne et prendre la fuite. Sauf que des témoins ont pu interpeller le gringalet qui a été présenté au parque de Charleroi. Puisqu’il s’agissait de son premier méfait, le magistrat l’a admonesté et libéré sous conditions dès le lendemain.

Mais il n’a pas fallu 24 heures pour qu’Aziz récidive. Le 30 mai, accompagné de son compère Walid, il s’est approché d’un passant. « Je n’ai rien fait, je lui ai juste serré la main. C’est Walid qui lui a piqué sa chaîne », a expliqué le prévenu devant le tribunal correctionnel. Sauf que l’intéressé a pris la fuite avec son copain et que la chaîne dérobée à la victime a été retrouvée dans la chaussure de Walid. A cela, le parquet ajoute le vol simple d’un GSM, le même jour et avec le même complice.

Interpellés à nouveau, Aziz a tenté de faire croire qu’il était mineur pour échapper à la Justice pénale. Mais un examen osseux a démontré qu’il avait bien 19 ans. « Les mesures alternatives à la détention n’ont visiblement pas fonctionné. Dès qu’il sort, il recommence. Je requiers donc 2 ans de prison ferme à son encontre », a déclaré la substitute Broucke, qui demandait également 18 mois pour Walid, absent à l’audience.

Me Navez, conseil d’Aziz, a quant à elle sollicité un sursis simple pour son client, sans domicile ni situation légale en Belgique. « C’est la première fois qu’il est en passe d’être condamné. Il est conscient de sa bêtise », a précisé Me Navez.

Ce mardi, le tribunal a tranché : Aziz écope de 18 mois de prison avec sursis, dont six mois fermes. Walid, absent à l’audience, est condamné à 15 mois de prison ferme.