Faits divers Ce chiffre de la Ctif concerne la période 2013-2017 et l’arrondissement judiciaire d’Anvers est premier.

Les chiffres ne représentent malgré tout pas l’ensemble des dossiers transmis par la Ctif. "La recherche de preuves peut prendre plus de cinq années et les condamnations intervenir au-delà de cette période. C’est plus particulièrement le cas dans les dossiers en rapport avec la criminalité économique et financière qui, aujourd’hui, représentent plus de 50 % des dossiers transmis par la Ctif" , expliquait la Ctif dans son rapport.

(...)