Faits divers

Peu après, plusieurs vitres du bâtiment avaient été brisées

CHARLEROI Pour la troisième fois depuis le 30 décembre, la synagogue de Charleroi a été la cible de vandales, mercredi matin a-t-on appris de source judiciaire. Il s'est agi, cette fois, de tags sur la façade du bâtiment.

En un premier temps, le 30 décembre, le feu avait été bouté à la porte du bâtiment, situé rue Pige au Croly, dans le quartier Nord de Charleroi, et des fenêtres avaient été brisées.

Peu après, plusieurs vitres du bâtiment avaient été brisées.

Mercredi matin, la police a constaté que des tags avaient été inscrits sur la façade du même immeuble. Pour autant qu'on puisse les déchiffrer, on pouvait y lire notamment "Israël, Hezbollah" et "mort".

Les patrouilles de police ont été renforcées dans le quartier et le ministère de l'Intérieur a été alerté de ces attaques contre le bâtiment

© La Dernière Heure 2009