Trois djihadistes belges extradés

D. Ha. Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Mustapha Bouyahbaren, Rachid Benomari et Mohamed Saïd ont atterri sur le sol belge hier tôt dans la matinée. L’information est confirmée par le procureur fédéral Jean-Marc Trigaux. Tous trois ont été extradés par les autorités kenyanes, qui les avaient interpellés, dans la ville de Malindi, pour entrée illégale dans le pays alors qu’ils rentraient, visiblement, de Somalie après avoir combattu le pouvoir somalien aux côtés des islamistes shebabs, proches d’Al-Qaïda.

Ces trois hommes , respectivement de nationalité belge, française et algérienne, sont jugés en Belgique pour "appartenance à un groupe terroriste", aux côtés de treize autres personnes. Le procureur Trigaux leur reproche d’avoir organiser des collectes, notamment en Belgique, afin de soutenir les shebabs combattants en Syrie, de s’être entraîné avec les shebab "au maniement des armes et des explosifs" et d’avoir "participé à des actes terroristes". Le parquet de Bruxelles a requis 20 ans de prison ferme contre Rachid Benomari, présenté comme l’un des cerveaux du groupe. Mohamed Saïd et Mustapha Bouyahbaren risquent chacun cinq ans de prison ferme.

Pour mémoire, six membres d’une cellule de recrutement avaient déjà été condamnés à de lourdes peines en juin 2012.


Publicité clickBoxBanner