Trois lettres de sang

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

La maman qui a tué ses cinq enfants à Nivelles aurait voulu écrire "Judas" sur le miroir


BRUXELLES Geneviève Lhermitte, la maman qui a tué ses 5 enfants à Nivelles fin février, a écrit "J.U.D." avec le sang d'une de ses filles sur le miroir de la salle de bains de l'appartement du Dr Schaar, selon certains médias.

La reconstitution menée le 25 avril dans la maison familiale a notamment permis d'interroger Mme Lhermitte sur ce fait précis. Le jour du drame, les enquêteurs avaient en effet relevé sur le miroir de la salle de bains du deuxième étage, un étrange "message" laissé par la suspecte et tracé avec le sang de sa fille Nora, 11 ans, qu'elle venait d'égorger.

Les trois lettres de sang, tracées au doigt, étaient "J.U.D.", comme "Judas", a expliqué Geneviève Lhermitte.

Depuis son arrestation, la mère des 5 enfants attribue son geste à l'exaspération ressentie à l'égard du Dr Schaar, omniprésent selon elle et dont la famille dépendait financièrement. Elle n'explique par contre pas pourquoi elle semble avoir voulu le qualifier de "Judas".
Bouchaïb Moqadem, le père des enfants, a pour sa part quitté samedi la clinique universitaire Saint-Luc où il avait été admis en psychiatrie. Il a rejoint sa famille au Maroc.

Publicité clickBoxBanner