Faits divers

L'agresseur, qui avait prémédité son geste, aurait agi par vengeance

LYON Trois collégiens ont été sérieusement blessés lundi matin dans leur établissement à Meyzieu (banlieue de Lyon) par des coups de couteau portés par un de leurs camarades, qui a été interpellé peu après les faits. "L'un d'entre eux (des trois collégiens agressés, NdlR), qui était blessé au thorax et qui vient d'être longuement opéré, a encore un pronostic vital non assuré" , a déclaré le ministre de l'Éducation, Xavier Darcos, qui s'est rendu dans l'après-midi au collège Olivier-de-Serres.

Le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud, avait indiqué dans un premier temps qu'aucun pronostic vital n'était engagé pour les victimes. "Il semble que le geste de l'agresseur, qui avait un couteau de cuisine, ait été prémédité", avait précisé M. Richaud.

Âgé de 15 ans, l'auteur présumé des faits "aurait manifesté des signes d'instabilité et aurait exprimé sur un blog des intentions de vengeance", selon le ministre de l'Éducation. Les raisons précises de son geste restaient encore indéterminées. Son couteau a été retrouvé dans l'enceinte du collège.

L'agression s'est déroulée vers 9 h 30 dans deux salles de cours du collège Olivier-de-Serres. "Un élève de 3e est rentré successivement dans deux classes et a porté des coups de couteau contre trois élèves, deux garçons et une jeune fille", a déclaré le recteur de l'académie de Lyon, Roland Debbasch, qui s'est rendu sur place. "Nous ne savons rien du profil de l'agresseur et, parmi les établissements (scolaires) de la région, le collège Olivier-de-Serres n'est pas le plus difficile", a souligné le recteur. "Mon cours venait de commencer quand l'élève est rentré dans ma classe, je lui ai demandé ce qu'il faisait. Il m'a répondu : Quelque chose avant de porter un coup de couteau à l'un de mes élèves", a raconté une enseignante d'espagnol, qui, fortement choquée par l'agression, a été prise en charge par les secouristes.

L'agresseur présumé a été interpellé par les policiers une demi-heure après les faits, dans une rue de Meyzieu, avant d'être placé en garde à vue.

Parmi les blessés, âgés de 14, 15 et 16 ans, les deux garçons ont été touchés au thorax et la jeune fille derrière l'oreille. Ils ont été transportés vers des hôpitaux de Lyon.



© La Dernière Heure 2008