Faits divers Le Fast les intègre dès ce matin dans les fugitifs les plus recherchés du pays

Lancé en novembre 2016, le site web belge consacré aux most wanted reprend les 20 condamnés les plus recherchés du pays par le Fast, l’équipe de la police fédérale spécialisée dans la traque aux fugitifs. Et le succès du site mostwanted.federalpolice.be n’est plus à prouver. Grâce à cette plateforme via laquelle les citoyens sont appelés à soutenir la police dans ses recherches, en témoignant, de manière anonyme si souhaitée, plusieurs criminels condamnés ont été retrouvés.

Cette fois, la police fédérale annonce l’entrée de trois nouveaux most wanted dans sa fameuse liste. Leur profil est consultable depuis ce mardi matin.

À commencer par Safet Rustemi : il a été condamné par la cour d’appel de Bruxelles à une peine d’emprisonnement de neuf ans comme chef d’une bande criminelle qui essayait de contrôler le milieu bruxellois des stupéfiants et de la prostitution. "Pour ce, ils n’ont pas épargné les moyens : destruction de biens, usage d’armes à feu, tentative de meurtre, extorsion, traite des êtres humains, en l’occurrence de jeunes femmes forcées à la prostitution", précise la police fédérale, ajoutant qu’il a été condamné une seconde fois, en février, comme chef d’une bande criminelle s’occupant d’importation et trafic de stupéfiants.

Le deuxième est Grzegorz Janowicz. Il a été condamné par la cour d’appel de Bruxelles à une peine d’emprisonnement de 18 ans pour homicide volontaire sur la personne de Dawid Motulewicz, 24 ans, en octobre 2015, à Anderlecht. Elle avait reçu une balle entre les yeux. L’enquête a révélé que la balle a été tirée par Damian Chmielinski. Le fugitif recherché ici était co-auteur.

Le dernier est Alam Khorshed, l’homme condamné le 27 avril dernier à perpétuité par la cour d’assises de Bruxelles pour les meurtres d’une maman, Rajvir Kaur, et ses trois fils âgés de six, cinq et deux ans et demi. Les victimes ont toutes été égorgées. L’enquête a révélé que l’auteur était le fugitif Alam Khorshed, jaloux de la vie de famille de son collègue de travail.

Le Fast compte sur votre aide !