Faits divers Depuis la piste Bonkoffski/gendarmerie, c’est plus d’informations en un mois… qu’en quinze ans !

Le 3 novembre, la DH, dans son article "Cinq fois, les tueurs ont pu s’échapper ‘grâce à la gendarmerie’" , écrit : "Après les tueries de Braine-l’Alleud et Overijse, des gendarmes de la police des autoroutes se sont étonnés d’avoir reçu l’ordre de cesser de patrouiller sur les autoroutes. L’unité était la seule à l’époque à disposer de véhicules rapides (BMW, Porsche) capables de rivaliser avec les Volkswagen Golf GTI."